DimaDimaRaja DimaDimaRaja

Shoutbox "DimaDimaRaja.Com"

Seuls les membres ayant un certain nombre de messages peuvent visualiser et participer à la shoutbox. Plus d'infos ici

Auteur Sujet: La liga et les marocains  (Lu 1600 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne ayoucheTopic starter

  • *
  • Messages: 2.310
  • Réputation: +19/-20
    • Voir le profil
La liga et les marocains
« le: 26 décembre 2010 à 10:58 »
La Liga à la sauce marocaine

En signant au FC Barcelone, le joueur néerlandais d’origine marocaine Brahim Affelay se joint à une liste de joueurs marocains ayant évolué en Espagne. Retour sur le parcours de quelques légendes d’origine marocaine ayant côtoyé la Liga.

Déjà, dans les années 50, le grand FC Barcelone avait tenté de débaucher la fameuse triplette du WAC : Driss, Abdeslem, Chtouki. Sans succès. Depuis, une lignée de footballeurs marocains de légende ont exercé leurs talents en Espagne :

Ben Barek, la Perle Noire

Celui qui fut, très certainement, l’un des plus grands joueurs de sa génération peut se prévaloir d’avoir joué sur les couleurs de l’Atletico Madrid, avec à la clef deux titres de champion d’Espagne (1950 et 1951). Un passage remarquable et remarqué, encore inscrit dans la mémoire collective des supporters de la capitale espagnole.

Badou Zaki, le colosse de Majorque

Après une coupe du monde 1986 tout à fait exceptionnelle, Badou Zaki rejoint l’équipe de Majorque. Elu à deux reprises meilleur portier de Liga, le gardien marocain aurait pu prétendre rejoindre une grosse écurie mais il a très certainement préféré le confort insulaire de Palma de Majorque à la pression exacerbée des grands clubs de Liga.

Momahed Nayim, le soliste

Qui ne souvient pas de Mohamed Ali Amar, l’ancien joueur de Saragosse, auteur d’un but exceptionnel en finale de coupe d’Europe des clubs vainqueurs de coupe (1995 au Parc des Princes) face à Arsenal. Une réalisation synonyme de victoire finale pour le club de Saragosse ! Mais rares sont ceux qui se souviennent que Nayim a commencé son parcours dans les catégories de jeunes du grand FC Barcelone avant de migrer sous d’autres cieux.

Noureddine Naybet, le titan de La Corogne

Indiscutablement, Naybet restera le meilleur joueur étranger ayant évolué dans le club du Deportivo, présidé par le fantasque Leindoiro. Arrivé en provenance du Sporting Lisbonne, Naybet remporte le championnat d’Espagne en 2000, rejoignant ainsi au palmarès un certain Larbi Ben Barek !

D’autres joueurs marocains ont, eux aussi, été les ambassadeurs du football marocain en Espagne : Saïd Chiba (Celta), Hassan Nader (Majorque), El Ghorf (Tenerife), Hassan Fadil (Majorque) et actuellement Nabil Baha (Malaga) ou Boutahar (Saragosse).

… et maintenant Brahim Affelay

Le joueur du PSV a toutes les qualités pour s’imposer au Barça. Doué techniquement, le maroco-néerlandais pourrait former un duo de charme avec Xavi. Mais pour jouer à la place de qui ?
Eurosport

Hors ligne usaraja_3alami

  • Entraineur
  • *
  • Messages: 1.481
  • Réputation: +28/-53
  • DIMA DIMA RAJA & HALA MADRID
    • Voir le profil
Re : La liga et les marocains
« Réponse #1 le: 26 décembre 2010 à 16:31 »
La Liga à la sauce marocaine

En signant au FC Barcelone, le joueur néerlandais d’origine marocaine Brahim Affelay se joint à une liste de joueurs marocains ayant évolué en Espagne. Retour sur le parcours de quelques légendes d’origine marocaine ayant côtoyé la Liga.

Déjà, dans les années 50, le grand FC Barcelone avait tenté de débaucher la fameuse triplette du WAC : Driss, Abdeslem, Chtouki. Sans succès. Depuis, une lignée de footballeurs marocains de légende ont exercé leurs talents en Espagne :

Ben Barek, la Perle Noire

Celui qui fut, très certainement, l’un des plus grands joueurs de sa génération peut se prévaloir d’avoir joué sur les couleurs de l’Atletico Madrid, avec à la clef deux titres de champion d’Espagne (1950 et 1951). Un passage remarquable et remarqué, encore inscrit dans la mémoire collective des supporters de la capitale espagnole.

Badou Zaki, le colosse de Majorque

Après une coupe du monde 1986 tout à fait exceptionnelle, Badou Zaki rejoint l’équipe de Majorque. Elu à deux reprises meilleur portier de Liga, le gardien marocain aurait pu prétendre rejoindre une grosse écurie mais il a très certainement préféré le confort insulaire de Palma de Majorque à la pression exacerbée des grands clubs de Liga.

Momahed Nayim, le soliste

Qui ne souvient pas de Mohamed Ali Amar, l’ancien joueur de Saragosse, auteur d’un but exceptionnel en finale de coupe d’Europe des clubs vainqueurs de coupe (1995 au Parc des Princes) face à Arsenal. Une réalisation synonyme de victoire finale pour le club de Saragosse ! Mais rares sont ceux qui se souviennent que Nayim a commencé son parcours dans les catégories de jeunes du grand FC Barcelone avant de migrer sous d’autres cieux.

Noureddine Naybet, le titan de La Corogne

Indiscutablement, Naybet restera le meilleur joueur étranger ayant évolué dans le club du Deportivo, présidé par le fantasque Leindoiro. Arrivé en provenance du Sporting Lisbonne, Naybet remporte le championnat d’Espagne en 2000, rejoignant ainsi au palmarès un certain Larbi Ben Barek !

D’autres joueurs marocains ont, eux aussi, été les ambassadeurs du football marocain en Espagne : Saïd Chiba (Celta), Hassan Nader (Majorque), El Ghorf (Tenerife), Hassan Fadil (Majorque) et actuellement Nabil Baha (Malaga) ou Boutahar (Saragosse).

… et maintenant Brahim Affelay

Le joueur du PSV a toutes les qualités pour s’imposer au Barça. Doué techniquement, le maroco-néerlandais pourrait former un duo de charme avec Xavi. Mais pour jouer à la place de qui ?
Eurosport


y avait aussi Salaheddin Basser, Hadji, Moha, Baha....Ils ont tous ete' bon en Liga.....KAnchemmm ri7t Lwazzz sur cet article :) Zaki et Naybet mais pas de Bassir ???? Awwwww, wa hada mounkar :)


DIMA DIMA RAJA