DimaDimaRaja DimaDimaRaja

Shoutbox "DimaDimaRaja.Com"

Seuls les membres ayant un certain nombre de messages peuvent visualiser et participer à la shoutbox. Plus d'infos ici

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Sujets - Saddam

Pages: [1]
1
Archives / Demande d'aide ...
« le: 08 septembre 2009 à 13:52 »
Je demande des renseignements svp:

La situation:
un étudiant qui vient de s'inscrire en 2eme année et qui a un module de la 1ere année non validé

Le probleme:
S'il va changer de ville, est-il possible de s'inscrire dans une nouvelle université ? qu'en est-il des modules non validés ? doit-il refaire la 1ere année ?



ps ...  je ne sais pas si ce topic est à sa place :grat

2
Archives / Benoît XVI ne sait plus où donner de la tête !
« le: 23 mai 2009 à 13:03 »
Les jours se suivent et se ressemblent pour l'église catholique qui se réveille chaque jour sur de nouveaux scandales SEXUELS. SEX SEX SEX SEX ET RIEN QUE LE SEX :hihi


Les prêtres ne peuvent pas se marier ! [" ورهبانية ابتدعوها ما كتبناها عليهم "]
Le chrétien est assuré à 100% d'avoir le salut dès qu'il croit que Dieu a envoyé son fils unique mourir sur un bout de bois !
Dans la bible, les passages sexuels sont à GOGO hhhh sans parler du fait que les prophètes dans la bible sont tous des fornicateurs !!! [pourquoi pas moi aussi se disent -ils]

Résultat = abus sexuels sur des enfants + homosexualité :sifl

p.s: c'est pas des exceptions ou des actes rares ici ou là ! c'est devenu une épidémie qui ronge l'église catho. à tel point que Benoit 16 (le petit qui a osé dénigrer sid sidou notre prophète) est devenu une machine à prononcer les excuses hhhh. Et au lieu de s'atteler sur sa peste sexuelle, lui et son église dépensent des 1 00000000 $ dans les projets de prosélytisme dans le monde Musulman et en afrique sub-saharienne !



Citer
Abus sexuels : le rapport qui accable l'Eglise irlandaise
lefigaro.fr avec AFP et AP
21/05/2009



Une commission d'enquête a publié mercredi un rapport dénonçant des décennies de violences, parfois «endémiques», survenues à partir des années 1930 dans les institutions pour enfants dirigées par l'Eglise catholique, accusée d'avoir gardé «le silence».

2.500 pages sans appel pour l'Eglise et le clergé irlandais. Une commission d'enquête a publié, mercredi à Dublin, un rapport dénonçant des décennies d'abus sexuels, parfois «endémiques», survenus à partir des années 1930 jusqu'en 1990 dans les institutions pour enfants sous administration catholique. Après neuf ans d'enquête auprès de plus de 200 d'écoles et institutions de l'île, la Commission, créée par le gouvernement en 2000, a révélé l'ampleur inouïe des mauvais traitements qu'ont subis des milliers de petits pensionnaires.

Pour la commission, le système tout entier traitait les enfants davantage comme des esclaves et des détenus que comme des êtres disposant de droits légaux. Les pensionnaires étaient «dénigrés et humiliés quotidiennement» et leurs draps souillés montrés en public. Les fratries étaient séparées et les contacts avec les familles limités. Les enfants souffraient «souvent de la faim». Les logements étaient glacials, spartiates et lugubres». «Les sanitaires étaient rudimentaires». «Un climat de peur, créé par des châtiments insidieux, excessifs et arbitraires a grandi dans la plupart des institutions et dans toutes celles accueillant des garçons», avance le rapport. «Les abus sexuels, viols et attentats à la pudeur, dans ces établissements dirigés par la congrégation des Frères chrétiens, étaient d'ailleurs endémiques», souligne-t-il.

«Une terreur quotidienne»

Les filles, dont s'occupaient essentiellement les Soeurs de la miséricorde, ont moins souffert d'abus sexuels, remarque la Commission. Cependant, elles étaient victimes d'agressions et d'humiliations fréquentes, destinées à provoquer chez elles un sentiment de dépréciation. «Les enfants vivaient avec la terreur quotidienne de ne pas savoir d'où viendrait le prochain coup», dénonce l'étude.

Le rapport pointe lourdement du doigt la responsabilité de l'Eglise catholique irlandaise, qui a gardé le «silence». L'Eglise «n'a pas écouté les personnes qui se plaignaient d'abus sexuels survenus par le passé ou ne les a pas crues en dépit de preuves recueillies dans des enquêtes policières», regrette la Commission. Les abus sexuels commis par des membres des ordres religieux étaient «rarement portés à l'attention du ministère de l'Education, le problème était plutôt traité avec des procédures disciplinaires internes et avec la loi canonique», ajoute le rapport. «Des hommes ayant déjà commis des abus sexuels quand ils étaient membres d'ordres religieux continuaient à exercer en tant qu'enseignants», rappelle la Commission, qui n'épargne pas non plus le ministère irlandais de l'éducation, qui «dans les rares occasions où il était informé, se rendait complice du silence».

«Je suis profondément désolé et couvert de honte de voir que des enfants ont souffert de manière aussi atroce dans ces institutions», a plaidé le cardinal Sean Brady, numéro un de l'Eglise catholique irlandaise à la publication de l'étude.

Le rapport formule ausi 21 propositions afin que le gouvernement reconnaisse les torts passés, notamment la construction d'un mémorial permanent, une aide psychologique aux victimes et l'amélioration des services de protection de l'enfance en Irlande. Mais sa portée reste limitée. Ses conclusions ne seront pas utilisées à des fins judiciaires. Les Frères chrétiens ont intenté avec succès une action contre la commission en 2004 pour que le rapport ne nomme aucun membre de la congrégation, mort ou en vie. A la grande colère des victimes. «Rien dans ce rapport n'était significatif en termes de justice rendue», a déploré un de leurs porte-paroles.

En 60 ans, plus de 30.000 enfants considérés comme des délinquants ou issus de familles à problèmes -une catégorie qui englobait souvent les mères célibataires- sont passés par les écoles techniques, maisons de redressement, orphelinats et foyers administrés par des catholiques.



Nos médias n'osent pas en parler pour ne pas mettre en colère les parrains !
hadik l2a7dath wa akhawatoha 7adin des faits divers tijebdouhom men 9a3 lb7er "f9ih fi kotab bi dowar "zeghloul" yaghtassibo tiflan" !!! par contre des abus sexuels institutionnalisé chez leurs papa et maman .... chuuuuuuuut :ncp2

3
Archives / Attention: Mosquée Al-Aqsa !
« le: 15 septembre 2008 à 12:21 »
A chaque fois que l'on parle de la Mosquée Al-Aqsa dans les médias nous voyons apparaître la photo de la mosquée (coupole) As-Sakhrah



à la place de la Mosquée Al-Aqsah ?

La cause principale est une volonté israelienne d'occulter la photo de la mosquée Al-Aqsa de la mémoire des Musulmans (et ils y ont réussi malheureusement !) et de cacher les actions menés par les autorités israelienne en vue de le détruire en creusant des souterrains sous Al-Aqsah causant des fissures dans sa partie ouest.
et malheureusement nos médias se limitent comme toujours au copier coller meme dans les photos !

Il faut donc faire très ATTENTION !!!

Voilà les photos de la mosqée Al-Aqsa:









On montre au monde entier la coupole qui est toujours saine et en bon état (pour démentir les cris des Palestiniens) alors que tout ce trame du côté de la mosquée Al-Aqsa



Il est imperatif d'être vigilant et d'en parler à sa famille, ses amis, sur internet, .....partout partout

4
Archives / C'est pas au Maroc grâce à Dieu !
« le: 15 mai 2008 à 15:11 »

 ياسمين رحمن ضابطة في شرطة المواصلات
في محطة قطارات واترلو بوسط لندن


Au Maroc, le seul fait d'y penser ........... :CR  ha la presse franco, ha les lai, ha lekhel, ha benamour, ha l'association Alternative, ha l7adata, .... gha tew7al ghir m3a berraoui (heineken award) !

Pages: [1]