DimaDimaRaja DimaDimaRaja

Shoutbox "DimaDimaRaja.Com"

Seuls les membres ayant un certain nombre de messages peuvent visualiser et participer à la shoutbox. Plus d'infos ici

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.

Sujets - عبد العزيز

Pages: [1]
1
:salam

1) Ras le bol des considérations extra-sportives qui font jouer une finale de coupe dans un champs de patate ... Il est ptet temps de changer les choses ....   

2) La gestion calamiteuse de l'effectif de notre général a atteint son paroxysme aujourd'hui ... Des joueurs qui ont traîné leurs boulets pendant toute la deuxième mi-temps ... mais Ser Fakhir voyait autre chose ...

3) Le cas hafidi est symptomatique ... Le gars est cramé depuis des lustres ... mais on s'entête à lui faire subir les 90mn et 120 mn ... je ne lui en veut absolument pas pour son tir plus que mou ...

4) Félicitations pour les jdidis qui tenaient à cette coupe apparemment plus que nous. Benchikha a été audacieux tout en misant sur les tirs au but , les joueurs ont tenus leur rôle .... chapeau !!

5) Oublions ce match dès ce soir ! un peu de repos .....et place au derby pour rebondir !! 

2
Archives / Banques islamiques : la loi que propose le PJD
« le: 13 février 2012 à 11:16 »
Citer
Banques islamiques : la loi que propose le PJD
                   


        Le parti a préparé une proposition de loi qu'il compte présenter prochainement à la première Chambre. Trois types d'établissement : banques, établissement assimilé et institution financière islamique.
       
                Le Maroc pourrait avoir à moyen terme ses premières banques islamiques. Visiblement, ce dossier est une priorité pour le gouvernement de Abdelilah Benkirane, suivant en cela la volonté de la formation aux commandes de l’Exécutif, le Parti de la justice et du développement (PJD). C’est justement le groupe parlementaire dudit parti à la Chambre des représentants qui présentera prochainement une proposition de loi dans ce sens. Ce texte qui vient de faire l’objet de quelques réaménagements a été élaboré par une équipe d’experts de cette formation politique chapeautée par Mohamed Najib Boulif, ministre des affaires générales et de la gouvernance.
Le choix de la formule de la proposition de loi n’est pas fortuit. Le parti de M. Benkirane n’a cessé de dénoncer, quand il était le principal acteur de l’opposition, la lourdeur du processus d’élaboration des textes de loi en faisant allusion à l’intervention du Secrétariat général du gouvernement. Une telle option permettra-t-elle d’éviter les blocages notamment au niveau de cet organisme ? Pas si sûr, le SGG étant juridiquement habilité à donner un habillage juridique aux textes. L’on espère en fait accélérer la procédure pour que ce texte soit adopté le plus tôt possible.
Il faut dire que les pouvoirs publics, qui ont autorisé la vente par les établissements de crédit «conventionnels» de produits islamiques, dits alternatifs, se sont toujours montrés très réticents par rapport à la création de banques spécialisées. Mais la donne a changé avec la victoire du PJD aux législatives. «Nous sommes convaincus que ce modèle a fait ses preuves de par sa résistance aux crises financières et présente un important potentiel de croissance», plaide un membre de la commission qui a travaillé sur la proposition de loi. Il faut aussi dire que le montant des fonds en circulation dans la finance islamique mondiale est estimé à plus de 1 000 milliards de dollars (soit 8 500 milliards de DH) en 2011, en progression de plus de plus de 50% par rapport à 2008 et de 21% par rapport à 2010. Et étant donné que 25% de la population mondiale est de confession musulmane, le potentiel de croissance de ce système s’avère très important. Les spécialistes projettent que 40 à 50% de l’épargne de ces derniers soient bientôt captés par la finance islamique. Et les concepteurs du projet marocain considèrent que le Royaume ne sera pas en reste.
Une participation des banques aussi bien dans les profits que dans les pertes
Le texte s’arrête d’abord sur les fondamentaux du système. Il définit ainsi les principes généraux qui régissent les produits actuellement commercialisés dans les banques, à savoir le halal (autorisé) et le haram (interdit), selon la charia. Il précise que le crédit ne doit pas être une source de profit. L’intérêt (riba) est proscrit. Les prêts ne doivent pas faire l’objet de commerce. L’argent, en tant que capital, peut servir de moyen pour faire du commerce et non pas constituer un objet de commerce. De la sorte, «le financement accordé par la banque implique une participation de celle-ci aussi bien dans les profits que dans les pertes». Subséquemment, tout excédent généré à partir de transactions non basées sur des actifs préalablement possédés par le vendeur (le banquier) est catégoriquement prohibé. Il en est ainsi des prêts et autres formes de crédits classiques.
De fait, ces banques ne se limitent pas, comme dans le régime conventionnel, à proposer des services d’intermédiation financière. Elles interviennent pour s’impliquer dans tout le processus de création, de transformation et de commercialisation des richesses.
La proposition de loi définit par la suite les modes de financement autorisés. En général, il s’agit de «tout contrat conforme à la charia pour l’emploi des fonds afin de générer un profit». Concrètement, le financement et l’investissement s’effectuent exclusivement à travers les formules dites Mouawadates ou Moucharakates.
La première, Mouawadates, comprend tous les modes de financement qui portent sur l’acquisition par l’établissement d’un bien meuble ou immeuble et sa mise à la disposition du client, soit à travers la vente (Mourabaha) ou la location (Ijara). Quant aux Moucharakates, elles incluent deux modes de financement : Moudaraba et Moucharaka.
Le premier est un modèle qui ressemble au principe de société en commandite. Il prévoit un partenariat entre la banque qui procède à un apport en capital et son client qui intervient par le biais d’un apport en expertise ou savoir-faire (industriel, artisanal…). Les bénéfices, s’il y en a, sont partagés selon une règle de répartition établie au préalable par le contrat, alors que les éventuelles pertes sont entièrement supportées par le moudareeb, rab Al mal (l’investisseur). Et ce n’est pas tout, puisque le projet énumère dans les détails une panoplie de modes de financement et de produits (voir encadré).

Un champ d’intervention couvrant toutes les opérations bancaires conformes à la charia

Le second est une forme de partenariat au terme duquel des parties conviennent de mettre en commun des fonds pour financer le développement d’un projet ou la réalisation d’un investissement. Les bénéfices sont répartis suivant les clauses prévues dans le contrat et les éventuelles pertes sont à la charge de chaque associé proportionnellement à sa contribution.
Le champ d’intervention de ces institutions est également défini et il est très large. Il va des opérations d’ouverture de tous types de comptes à la mise à la disposition des clients de financement conformes à la charia, en passant par la collecte des dépôts, la réalisation de transferts, l’ouverture de lettres d’engagement, l’émission de lettres de garantie, et l’octroi ainsi que l’encaissement de chèques, des ordres et des bons de change. Les établissements islamiques ont, selon la proposition de loi, également le droit de gérer toutes les opérations et les instruments de change à l’international comme les chèques de voyage, les garanties, les crédits documentaires, les polices de perception ainsi que tous les services agréés par Bank Al-Maghrib et qui ne sont pas incompatibles avec les préceptes de l’islam. Il en va de même pour les opérations liées à l’or et aux métaux précieux ainsi qu’aux valeurs mobilières.
Ces établissements peuvent aussi intervenir dans le domaine de la gestion de fonds pour la clientèle (gestion sous mandat), l’assistance et le conseil en matière de gestion de patrimoine. Le projet étend les prérogatives relatives à la banque, entre autres, aux opérations d’acquisition et de gestion des participations financières, à la création de fonds caritatifs et de zakats.
Dans le domaine de l’investissement et des participations au capital, le projet autorise ces institutions à «avoir des participations dans les capitaux de sociétés et dans des projets par le biais de la Moudaraba et de la Moucharaka, et à créer des filiales spécialisées dans différents secteurs afin de soutenir leurs activités de développement et d’investissement». Elles seraient également habilitées à prendre des parts dans des fonds d’investissement et à souscrire des bons de développement (Sanadates attanmia) gouvernementaux qui se conforment à la loi islamique.
Par ailleurs, les établissements autorisés à opérer dans ce système sont classés en trois types : la banque islamique, l’institution financière assimilée à une banque islamique et l’institution financière islamique. Est qualifiée de banque toute entité morale autorisée à collecter des fonds, à les gérer et à les investir conformément à la charia islamique.
Le terme d’établissement assimilé recouvre toute société de placement de capitaux ou d’investissements, ainsi que tout organisme ou établissement qui exerce des opérations de banque conformément à la charia islamique.

Contrôle de Bank Al-Maghrib et soumission à ses règles prudentielles

L’institution financière islamique, elle, regroupe les organismes qui fournissent des services selon la loi islamique comme les sociétés de portefeuille et les fonds d’investissement ; les sociétés d’investissement et de financement ; les sociétés de change et les intermédiaires financiers ; les sociétés de conseil spécialisées dans le secteur financier ; et les organismes d’évaluation de crédit.
Fait notable, ces établissements sont assujettis à la charia et non pas à la loi 34-03 relative aux établissements de crédit et organismes assimilés, ni à la loi sur les sociétés anonymes et encore moins au code du commerce. Exception faite des dispositions de ces lois qui concordent avec celles de la charia. En somme, la proposition de loi, si elle franchit toutes les étapes du circuit d’adoption, se superposera à ces textes.
Il n’empêche, et contrairement à l’idée répandue selon laquelle les établissements financiers islamiques devraient être autonomes du système conventionnel actuel, les concepteurs Péjidistes du projet veulent plutôt qu’ils fassent partie du système bancaire actuel. Aussi, sera-t-il placé sous la tutelle de Bank Al-Maghrib et du Conseil national de la monnaie et de l’épargne (CNME), selon une stricte réglementation qui correspond aux règles de la Banque centrale aussi bien au niveau du contrôle que des règles prudentielles. D’ailleurs, les demandes d’agrément pour l’exercice de cette activité sont, selon le projet, adressées au gouverneur de la Banque centrale.
De même, le projet prévoit la création d’une commission des institutions financières islamiques dont la présidence est confiée au patron de la Banque centrale. Composée de 4 représentants des autorités monétaires (Bank Al-Maghrib et le ministère des finances) ainsi que de 6 représentants des établissements concernés, cette instance veillera au respect de la réglementation et au bon déroulement du système. Elle procédera également à l’élaboration d’études pour informer le public sur l’activité des institutions du secteur, notamment sur leurs relations avec la clientèle.


                                                                         Banques Islamiques : Le glossaire des produits financiers halal

                                - Mourabaha est un contrat de vente au prix de revient majoré d’une marge bénéficiaire connue et convenue au préalable. La banque achète la marchandise au comptant ou à crédit et la revend au comptant ou à crédit à son client moyennant une marge bénéficiaire convenue au préalable entre les deux parties et qui ne doit pas subir de relèvement par la suite.

- Ijara (leasing) est un contrat de location de biens assorti d’une promesse de vente au profit du locataire. Le droit de propriété du bien revient à la banque durant toute la période du contrat, tandis que le droit de jouissance revient au locataire. Au terme du contrat, deux cas de figure peuvent se présenter : le client se limite à une «location de fonctionnement» sans option d’acquisition ; il peut choisir de devenir propriétaire du bien (location de financement).

- Salam est un contrat de vente avec livraison différée de la marchandise. Ainsi, la banque intervient comme acquéreur, avec paiement comptant d’une marchandise qui lui sera livrée à terme par son partenaire, avant de la revendre au client par le procédé de la Mourabaha et selon un planning de remboursement convenu entre les deux parties.

- Istisna’a est un contrat d’entreprise en vertu duquel une partie (Moustasni’i) demande à une autre (Sani’i) de lui fabriquer ou construire un ouvrage moyennant une rémunération payable d’avance, de manière fractionnée ou à terme. Il s’agit d’une variante du contrat Salam à la différence que l’objet de la transaction porte non pas sur des marchandises achetées en l’état, mais sur des produits finis ayant subi un processus de transformation.


           
                                     Maroc - Banques : Les banques "classiques" peuvent se reconvertir totalement ou partiellement

                                Le projet du PJD donne la possibilité aux banques conventionnelles de se convertir en banques islamiques. Cette conversion peut être totale, c’est-à-dire que l’institution se consacre entièrement à ce nouveau système. Dans ce cas, l’institution n’est pas appelée à se soumettre aux procédures de création d’une nouvelle banque. Il suffit donc de se conformer aux dispositions de la loi proposée pour assurer ce transfert. La conversion peut aussi être partielle, dans la mesure où la banque crée des guichets, des filiales, des caisses ou des fonds d’investissement affectés à ce type d’activité. Pour cela, l’institution doit se conformer à certaines règles techniques définies dans le texte.
           
                 
         Hakim Challot. La Vie éco
www.lavieeco.com
        2012-02-13



http://www.lavieeco.com/news/economie/banques-islamiques-la-loi-que-propose-le-pjd-21316.html

3
Archives / Ces centres de formation qui réussissent en france
« le: 12 décembre 2011 à 14:12 »


http://www.wat.tv/video/enquete-ces-centres-formations-4lodx_2f1ud_.html#


Quel parallèle avec notre centre de formation ?

4
Archives / Joe Frazier s'est éteint
« le: 08 novembre 2011 à 09:55 »


mar, 08 nov 07:19:00 2011

L'ancien champion du monde de boxe des lourds, l'Américain Joe Frazier, 67 ans, est décédé lundi d'un cancer du foie, a annoncé sa famille dans un communiqué. Smokin' Joe avait été le premier homme à vaincre le légendaire Mohammed Ali, s'emparant du titre des poids lourds en 1971.
fraizer joe - 0

L'éternel rival de Mohammed Ali n'est plus. Celui qui avait été le tout premier boxeur à terrasser The Greatest est décédé ce lundi d'un cancer du foie, à 67 ans, après avoir été hospitalisé à Philadelphie depuis plusieurs semaines. Son morceau de bravoure, Smokin' Joe le signe donc en 1971 au Madison Square Garden lors du combat du siècle.

Joe Frazier devient le premier homme à vaincre le légendaire Mohammed Ali, s'emparant du titre des poids lourd sur décision à l'unanimité des juges après 15 rounds. Il est surtout resté champion du monde WBA et WBC de 1970 à 1973, également en catégorie poids lourds. Frazier avait ensuite perdu deux fois de suite contre Mohammed Ali, en 1974, en 12 reprises, à nouveau au Madison Square Garden, puis en 1975, aux Philippines, en 14 reprises, une défaite passée à la postérité comme le "le thriller de Manille".

"L'un des tout meilleurs boxeurs de l'histoire"

L'ancien champion du monde de boxe des lourds, l'Américain Joe Frazier, 67 ans, est décédé lundi d'un cancer du foie. - 2 Boxeur offensif avec un crochet du gauche dévastateur, Frazier avait commencé sa carrière avec 29 victoires consécutives remportant l'or olympique en 1964 et une première couronne de champion du monde des lourds en 1970 contre Jimmy Ellis battu en cinq reprises. En 1976, Frazier avait de nouveau combattu pour le titre contre son compatriote George Foreman mais fut envoyé deux fois au tapis avant que le combat ne soit arrêté à la 5e reprise.

Frazier avait été battu une deuxième fois par George Foreman en 1976. Il compte 32 victoires en 37 combats et seuls Ali et Foreman l'ont battu. Il a pris sa retraite en 1981 à l'âge de 37 ans. Il s'était alors reconverti dans la chanson, formant un groupe appelé... The Knockouts. "J’aurai toujours du respect et de l’admiration pour Joe. Mes pensées vont à sa famille et ses proches", a indiqué son rival de toujours, Mohammed Ali. Le Philippin Manny Pacquiao, 32 ans, invaincu depuis six ans, a estimé que "la boxe avait perdu un grand champion et le sport un grand ambassadeur".Floyd Mayweather, champion du monde des welters, a, lui, salué la mémoire de "l'un des tout meilleurs boxeurs de l'histoire."

M.M. avec AFP / Eurosport

5
Archives / Cherchez l'erreur ....
« le: 08 mars 2011 à 15:09 »
رأي الكاتب اليهودي نورمان فينكلستاين في حزب الله™

6
Archives / Une forme de respect ....
« le: 02 mars 2011 à 11:49 »
Samedi soir s’est tenu un sommet du rugby mondial : Le Crunch. C’est tout simplement le 15 de France qui est allé défier le 15 de la rose dans son antre Twickenham dans le cadre du tournoi des 6 nations (l’équivalent du championnat d’Europe des nations).
Ce match venait à quelques jours du terrible séisme qui a frappé la Nouvelle-Zélande. Et comme le monde du rugby est une petite famille où les valeurs ont su résister à l’argent (pour l’instant), Le stade en entier a observé une minute de silence. Une vraie ! Aucun cri, bruit, mouvement, …..rien ! On dirait que le temps s’est figé.
Hier, on devait lire Al Fatiha suite à 2 décès qui touchent la famille rajaoui. Je trouve scandaleuse l’attitude générale lors de ce court instant !! Aucun respect ……

7
Archives / حدث في مثل هذا اليوم
« le: 07 octobre 2010 à 18:06 »
Voilà ....Tous est dans le titre  :hihi

Je commence par demain .....
une petite recherche vite fait sur  Wikipedia Donne ça mais vous pouvez enrichir ...
petite règle  : après 00h00 on arrête et on passe au jour suivant :chap (mais pas aujourd'hui :diable)

Citer
Événements [modifier]
1 à 1900 [modifier]

    *   451 : Ouverture du Concile de Chalcédoine
    * 600 : Constitution d'indépendance du Saint-Marin.
    *   877 : Mort de l'empereur Charles le Chauve dans la vallée de la Maurienne au retour d’une expédition contre les nobles italiens révoltés. L’empire reste vacant jusqu’en 881. Son fils Louis II le Bègue lui succède comme roi de France.
    * 1111 : Consécration solennelle de la Cathédrale Notre-Dame des Doms à Avignon, par l' évêque Rostaing II, en présence de 35 évêques réunis en concile provincial.
    * 1184 : Au Japon, Minamoto no Noriyori part en campagne dans la région de Chūgoku avec une force de 30 000 hommes (voir l'article Guerre de Gempei).
    * 1517 : François Ier signe la charte de fondation du Havre de Grâce (aujourd'hui Le Havre).
    * 1809 : Le prince de Metternich est nommé ministre des affaires étrangères et chancelier autrichien.
    * 1813 : Traité entre la Bavière et les alliés, au cours de la guerre de la Sixième coalition.
    * 1854 : Ouverture à Ostende (Belgique) d'une conférence diplomatique entre l'Espagne et les États-Unis au sujet de l'achat par ces derniers de l'île de Cuba. Elle se poursuit jusqu'au 11 à Ostende, puis jusqu'au 18 à Aix-la-Chapelle (Allemagne).

XXe siècle [modifier]

    * 1908 : Adolf Hitler échoue à l'examen d'entrée de l'académie des Beaux-Arts de Vienne.
    * 1912 : Le Monténégro déclare la guerre à la Turquie
    * 1939 : Annexion de la partie occidentale de la Pologne par l'Allemagne.
    * 1940 : Occupation de la Roumanie par les Allemands
    * 1940 : Revenant de la mission portant son nom aux États-Unis, Henry Tizard trouve son poste supprimé.
    * 1943 : Libération d'Ajaccio (première ville française libérée)
    * 1954 : Le Vietminh occupe Hanoï
    * 1962 : Création au Festival de Palerme (Sicile, Italie) de l'œuvre de Franco Donatoni Puppenspiel, Étude pour une musique de scène, pour orchestre.
    * 1963 : Début de la « guerre des sables » entre Algérie et le Maroc
    * 1966 : Le gouvernement américain proclame officiellement le LSD comme substance dangereuse et illégale.
    * 1967 : Che Guevara est capturé en Bolivie
    * 1968 : L'occupation du cégep Lionel-Groulx lance un vate mouvement de lutte étudiante au Québec.
    * 1972 : Philibert Tsiranana démissionne de la présidence à Madagascar
    * 1978 : Premier prototype de VisiCalc, ancêtre des tableurs (Multiplan, Excel...)
    * 1980 : Bob Marley, star du reggae, s'effondre sur scène lors d'un concert à Pittsburgh, ce sera le dernier de sa carrière
    * 1982 : Interdiction en Pologne du syndicat Solidarność
    * 1983 : En Birmanie, le général Chun Doo-hwan, chef d'une délégation sud-coréenne, échappe de justesse à une attaque terroriste. Plusieurs ministres sont tués. La Corée du Sud accuse la Corée du Nord d'avoir organisé l'opération.
    * 1990 :
          o En Israël, des incidents entre manifestants et policiers sur l'esplanade des Mosquées font 21 morts palestiniens.
          o La livre sterling entre dans le serpent monétaire européen.
    * 1991 : La Croatie et la Slovénie proclament leur indépendance
    * 1992 :
          o La sonde Pioneer XII se consume lors de son entrée dans l'atmosphère vénusienne
    * 1993 : Fin des sanctions internationales contre l'Afrique du Sud
    * 1997 : Ouverture à Bordeaux du procès de Maurice Papon
    * 2000 : Le prince Henri de Luxembourg devient le 6e souverain du Luxembourg

XXIe siècle [modifier]

    * 2001 : Un McDonnell Douglas MD-80 de la Scandinavian Airlines percute un jet d'affaires sur l'aéroport de Linate à Milan. La collision provoque la mort de 122 personnes.
    * 2005 : le séisme de 2005 au Cachemire frappe le Pakistan et l'Inde faisant plus de 75 000 morts.
    * 2008 : première élection présidentielle multipartite de l'histoire des Maldives.

Naissances [modifier]

    * 1795 : Raymond-Théodore Troplong, juriste et homme politique français, président du Sénat de 1852 à 1869 († 1er mars 1869).

    * 1827 : Francisque Sarcey, critique dramatique et journaliste français († 16 mai 1899).
    * 1833 : André Theuriet, poète, romancier et auteur dramatique français († 23 avril 1907).
    * 1864 : Ozias Leduc, peintre québécois († 16 juin 1955).
    * 1870 : Louis Vierne, organiste et compositeur français († 2 juin 1937).
    * 1883 : Otto Heinrich Warburg, médecin, physiologiste et biochimiste allemand (° 1er août 1970), Prix Nobel de médecine en 1931.
    * 1884 : Walther von Reichenau, maréchal de l'armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale.
    * 1890 : Edward Vernon Rickenbacker, aviateur durant la Première Guerre mondiale.
    * 1895 :
          o Juan Peron, Président de l'Argentine.
          o Zog Ier, Roi d’Albanie († 1961).
    * 1896 : Julien Duvivier, réalisateur français († 29 octobre 1967).
    * 1897 : Marcel Herrand, acteur français († 11 juin 1953).

    * 1901 : Marcus Oliphant, physicien Australien.
    * 1910 : Alberto Balderas, matador mexicain († 29 décembre 1940).
    * 1917 : Walter Lord, auteur et historien américain († 19 mai 2002).
    * 1919 : Ki'ichi Miyazawa, premier ministre du Japon de 1991 à 1993 († 28 juin 2007).
    * 1920 : Frank Patrick Herbert, écrivain américain.
    * 1924 : Aloísio Lorscheider, cardinal brésilien († 23 décembre 2007).
    * 1938 : Fred Stolle, joueur de tennis australien.
    * 1939 : Paul Hogan, acteur, producteur et scénariste australien.
    * 1941 : Jesse Jackson, ministre baptiste américain, militant pour les droits civiques.
    * 1943 : Chevy Chase, comédien et acteur américain.
    * 1946 : Jean-Jacques Beineix, réalisateur et scénariste français.
    * 1948 :
          o Claude Jade, actrice française.
          o Johnny Ramone, guitariste du groupe punk rock Ramones.
    * 1949 : Sigourney Weaver, actrice américaine.
    * 1950 : Robert Bell, bassiste et producteur américain (Kool & The Gang)
    * 1956 :
          o Janice E. Voss, astronaute américaine.
          o Stephanie Zimbalist, actrice américaine.
    * 1959 : Carlos I. Noriega, astronaute américain.
    * 1960 : François Pérusse, humoriste québécois et fantaisiste sur Europe 2.
    * 1964 : Ian Hart, acteur britannique.
    * 1969 : Julia Ann, actrice porno américaine.
    * 1970 : Matt Damon, acteur et scénariste américain.
    * 1979 : Kristanna Loken, mannequin et actrice américaine.
    * 1980 : Michael Mizanin, catcheur américain plus connu sous le pseudonyme de The Miz
    * 1982 : Juliette Chêne, actrice française
    * 1985 : Bruno Mars, chanteur, compositeur et producteur américain.

Décès [modifier]

    *   877 : Charles le Chauve, roi de France, empereur d'Occident.
    * 1286 : Jean Ier de Bretagne, dit Le Roux, duc de Bretagne. (° 1217).
    * 1834 : François-Adrien Boïeldieu, compositeur français (° 16 décembre 1775).
    * 1889 : Johann Jakob von Tschudi, diplomate, explorateur et naturaliste suisse (° 1818).
    * 1893 : Patrice de Mac-Mahon, duc de Magenta, maréchal de France, président de la France (° 13 juillet 1808)
    * 1895 : La reine de Corée est assassinée avec la complicité des Japonais.
    * 1967 : Clement Attlee, homme politique britannique (° 3 janvier 1883).
    * 1970 : Jean Giono, écrivain et scénariste français (° 30 mars 1895).
    * 1982 : Fernando Lamas, acteur et réalisateur argentin (° 9 janvier 1916).
    * 1989 : Robert Rivard, acteur québécois (° 29 mai 1927).
    * 1992 : Willy Brandt, homme politique, ancien chancelier Allemand et prix Nobel de la Paix en 1971 (° 1913).
    * 2002 :
          o Phyllis Calvert, actrice britannique (° 18 février 1915).
          o Jacques Richard, joueur de hockey sur glace québécois (° 7 octobre 1952).

Célébrations [modifier]

    * Journée internationale de la prévention des catastrophes naturelles[1].
    * Cinquième jour de la Semaine Mondiale de l'Espace.

Les pays suivants célèbrent leur fête nationale :

    * Flag of Burundi.svg Burundi : Jour de l'Indépendance (1962).
    * République populaire de Chine Chine :
          o Hong Kong Hong Kong : Jour de l'établissement de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong (1997).
    * Îles Vierges britanniques Îles Vierges britanniques : Journée du Territoire.
    * Japon Japon : Deuxième jour du festival O-Kunchi de Nagasaki (en).
    * Rwanda Rwanda : Jour de l'Indépendance (1962).
    * Somalie Somalie : Fondation de la République (1960).


8
Archives / Free Vs HADOPI
« le: 05 octobre 2010 à 07:50 »
Pour info HADOPI c'est  >> http://fr.wikipedia.org/wiki/HADOPI



Citer
Envoi des mails Hadopi : Free continue la résistance

Catégorie Brèves , publié le 04 octobre 2010 à 14h07 par Olivier Viaggi
Le trublion de l’Internet n’a jamais aussi bien porté son surnom. Free est en effet le seul fournisseur d’accès à Internet à ne pas avoir envoyé de mails d’avertissement à ses abonnés. Selon PC Inpact, après Bouygues et Numéricâble en fin de semaine dernière, ce sont Orange et SFR qui se sont exécutés ce matin. Pour le moment, les Freenautes sont donc épargnés
 
Comme nous vous l’annoncions et selon nos informations, Free a en effet envoyé les renseignements concernant ses abonnés repérés par les ayants droits sous format papier. L’Hadopi doit donc traiter manuellement ces informations ce qui représente un travail considérable.
 
Certains d’entre vous suggéraient même à Free d’utiliser " un police taille 4, interlignage et espacement de lettres super serré, orientation paysage pour des lignes super longues, disposition des informations qui changent sans cesse d’une personne à l’autre, aucune mise en forme " pour compliquer encore la tâche de l’Hadopi.
 
Reste que Free, qui avait toujours montré son désaccord face à cette loi, semble vouloir utiliser tous les moyens légaux pour s’opposer à l’Hadopi.


http://www.universfreebox.com/article12011.html

9
Archives / Tous les terroristes sont des musulmans ...........
« le: 31 août 2010 à 08:39 »
 … sauf les 94% restants qui ne le sont pas. Difficile à croire avec le défoulement médiatique sur les musulmans mais les statistiques le prouvent.

0,4% des attaques terroristes par des « musulmans extrémistes »
Europol met à disposition un rapport annuel intitulé Situation de l'UE contre le terrorisme et de rapport sur les tendances.
 Sur leur site officiel, vous pouvez accéder à des rapports de 2007, 2008, 2009 et 2010 =>>
http://www.europol.europa.eu/index.asp?page=publications&language=
Source:

http://www.mooslym.com/societe-a-analyse/137-tous-les-terroristes-sont-des-l-musulmans-r--sauf-94-.html

12
Archives / Almassae ...initiative citoyenne ??!!
« le: 07 novembre 2008 à 09:35 »
En apprenant ce qui se passe pour ce jeune journal qu’on aime ou qu’on déteste mais qui ne laisse pas indifférent, je me suis dit et pourquoi pas une énorme cotisation pour aider le quotidien à survivre ? Ça serait difficile à organiser mais pas impossible ? Qui serait partant pour ce genre d’idée ?! Comment procéder ? Par quels moyens ? ….Ceci est valable pour d’autres chantiers qui peuvent concerner notre cher club …

13
Archives / l3ajab.....
« le: 16 octobre 2008 à 09:20 »
Il y a quelque mois je lisais dans un journal marocain un fait divers des plus classiques dans le maroc d’aujourd’hui : Un jeune qui agresse un policier qui est venu l’empêcher d’agresser une autre personne. Le policier n’a pas eu d’autre choix que de tirer sur le jeune, armé d’un sabre et manifestement sous l’emprise de drogues, pour l’arrêter.  Jusque là ça va !!  Mais tout de suite après, deux sœurs de « la victime » sont venues faire un scandale car leur cher frère a été agressé par le policier !!
Dans le journal assabah d’hier, on pouvait voir la famille d’une autre « victime » du même genre : Un trafiquant de drogue, qui a longtemps terrorisé le quartier de lalla meryam à casablanca, et que la police a du tirer dessus et le blesser mortellement pour l’arrêter, car tout simplement, le gars avait un sabre et ne se posait pas de question quant à son utilisation. La dite famille est visiblement très touchée par cette « perte » mais on peut lire aussi sur leurs visage de la colère !! Une colère que je ne comprends pas et qui ne se justifie pas !! Leurs fils, en s’engageant dans cette piste criminelle a, tout d’abord, fait du tord à des centaines de personnes (on s’en fout ce sont pas les notres !!). Ensuite, comme dans tout milieu criminel le risque 0 n’existe pas !!
Bref, ida lam tastahi fasna3 ma chi2t …….

14
Forum de discussion / Poésie arabe
« le: 20 juin 2007 à 20:04 »
Et si on mettait chacun un poème arabe qu'il juge intéressant ! :) Personnellement, j'affectionne particulièrement cette partie de « mou3allakat zouhair bnou abi salma » que je trouve pleine d’enseignements :)




Pages: [1]